Joli mai

Joli mois, joli mois de mai
Où la nature endormie se réveille et renaît.

Livrant à l'interrogation de notre regard
Impatient, des pétales parfumés et épars.

 

Mariant sur la palette ses couleurs,
Où les festons magiques des fleurs,
Inspirent et bonifient nos rêves,
Salués par la montée nouvelle de sève.

 

Délivrant des arpèges à notre cœur,
Et des gammes sacrées à notre choeur.

 

Mois de l'espoir de l'amitié et de l'amour,
Allumant leurs feux à la naissance du jour,
Illuminé par le nouveau printemps.

 

Saison sublime
Que je cloue ici sur cette page avec ce brin,
et ces quelques rimes.

Bondy, mai 2010

↑ Haut