Aller à la page d'accueil
Les poèmes de Claude Lacherez

 

Je viens de me réveiller et
Me lève, car le coq chante. Je
Regarde par la fenêtre bien close,
Dans le ciel passent des oiseaux.
La lune discrète s’est effacée, la
Glace sur les arbres nus scintille
Et dans le frais matin le soleil brille.
Je me regarde dans le miroir et je me
Souris, en pensant que je ne suis qu’un
    Homme normal, mais loyal !

Claude Lacherez

Clz signature 150x161 140625
↑ Haut